Espace
adhérent
Devenir
adhérent
La race Charolaise

La race Charolaise

1ère race à viande en France et en Europe

www.charolais-expansion.com

www.charolais-expansion.com

pour vendre ou acheter vos animaux

L'offre génomique du HBC

L'offre génomique du HBC

meilleur prix du marché: certification et index génomiques inclus

Champions et Championnes 2017

Champions et Championnes 2017

Consultez le palmares du Concours National Adultes et Veaux

Découvrez la gamme de services HBC

Découvrez la gamme de services HBC

pour améliorer la rentabilité de votre élevage

charolaisfrance

la race charolaise, une gestion rigoureuse de la crise FCO

Dès son origine, la race charolaise a géré la crise de façon très rigoureuse. Le premier foyer a été détecté sur un bélier, dans un élevage d’ovins et de bovins. La confirmation s’est faite alors que les charolais étaient réunis au Mans pour leur Concours National. Cette maladie est strictement animale, elle n’affecte pas l’homme et n’a aucune incidence sur la qualité de la viande produite. Le consommateur peut donc continuer de manger de la viande charolaise en toute sécurité.

Comme le confirme les deux témoignages ci-dessous les cas de FCO ne sont pas liés à la race charolaise, car toutes les espèces et races de ruminants sont sensibles à la FCO (ovins, bovins, caprins). La carte des zones de restriction n’est en aucun cas liée à la présence de charolais.

 Toutes les précautions ont été déployées à l’occasion du Concours National du Mans.

A l’annonce de ce foyer en plein Concours National les organisateurs, le GDS 72, et la  DDPP 72 ont su faire preuve de rigueur et de réactivité pour gérer cette soudaine publication.

Christophe MOURRIERAS, Directeur de la Direction départementale de la protection des populations témoigne « Les précautions sanitaires mises en place sur le Concours National Charolais, lors de la foire du Mans, ont  été maximales et ont permis après tous les contrôles effectués, d’obtenir l’autorisation du retour des animaux en toute sécurité. Dès que nous avons eu la confirmation du foyer de FCO vendredi, les mesures sanitaires ont été définies et elles ont été prises en étroite collaboration avec les organisateurs du concours et de la foire. Le soir-même, tous les animaux provenant de la zone réglementée, ont été prélevés et la désinsectisation de tous les ruminants présents sur la foire soit plus de 1000 animaux et des bétaillères a été effectuée. Trois laboratoires ont été mobilisés et ont rendu, en 24 heures, tous les résultats des analyses PCR. 5 d’entre eux se sont alors révélés non négatifs.

Florence Marquis, Directrice de Charolais France et du Herd Book Charolais, explique que « les différents intervenants, DDPP, GDS, Mme La Préfète de la Sarthe Corinne Orzechowski, et le HBC ont su collaborer intelligemment en déployant tous les moyens nécessaires pour palier à cette situation en 24 heures seulement. Les éleveurs réunis ont su faire preuve de solidarité entre eux, leur coopération nous a permis de maîtriser parfaitement la situation.  Les semaines et les mois qui viennent seront probablement difficiles pour l’ensemble des élevages Français. Mais la solidarité entre les éleveurs et la collaboration intelligente et efficace entre nos instances, est certainement la clé pour sortir au mieux de cette crise sanitaire. »

 

Françoise DION, Vétérinaire à Races de France confirme que  « nous assistons probablement aujourd’hui à une résurgence de la maladie. A ce stade plusieurs hypothèses sont étudiées. Il est possible que cette maladie ait continué à circuler à bas bruit sur les animaux, toutes espèces confondues, ou qu’elle ait été conservée dans la faune sauvage. Aujourd’hui des cas de FCO sont avérés aussi bien sur les ovins que sur les bovins, toutes races confondues. »

A lire aussi